« 

« L’énergie féminine est une sève initiale et indispensable de la création, une source et une ressource du « Tout » et de ce qui en découle. Elle donne naissance à la vie et s’écoule en chacun(e) de nous.
Permettre à l’énergie féminine de circuler en nous, c’est permettre à l’Amour de se manifester par nous, au travers nous, parmi nous, autour de nous et en nous.
L’énergie féminine est une substance d’Amour et de lumière irradiant nos organismes, nos cellules, terrestres et universelles.
L’inverse de l’Amour est la peur. Ainsi, du manque de cette Energie en nous, en découle la peur »

Emma Grillet, Rituels de femmes, auto édition

»

 

 


Mon chemin est passé et passe encore par l’ouverture, la découverte et l’affirmation de mon féminin que j’ai pendant des années nié, rejeté, baffoué, étouffé.
Tout le travail effectué depuis bientôt 5 ans avec Emma Grillet, en cercles de femmes, en tantra et en soins individuels ainsi qu’en stage avec Maeva Poornima, m’a permis d’aller à la rencontre de mon féminin dans ce qu’il a de lumineux (amour, beauté, douceur, accueil…) et de sombre (colère, destruction, sauvage…).
Il a fallu une immense confiance, un grand soutien et beaucoup d’amour pour me permettre d’aller au contact de mon féminin bouillonnant, animal et sauvage.
Cette part de moi me faisait extrêmement peur car je savais intuitivement à quel point elle pouvait être puissante et destructrice.
Au fur et à mesure des expériences, j’ai pu contacter progressivement ces différentes facettes de moi et m’apercevoir que rien de grave ne se passait autour de moi, que personne ne me jugeait et même que je n’étais pas la seule à posséder ces « ombres ».
Alors petit à petit, ces « ombres » ont pu se montrer, car progressivement j’ai pu les regarder.
J’ai d’abord fait la connaissance de ma femme sensuelle, séductrice, joueuse. Cette femme est pleine de vie, de désirs, de jouissances, d’extases (intériorisés). Elle aime plaire et se faire belle. Elle aime être vue et par-dessus tout, elle aime se sentir vivante et bouger.
Puis à suivi ma femme sauvage, animale, guerrière. Celle-ci est instinctive, destructrice, terrestre, bestiale, elle aime toucher, sentir, hurler. Elle a une force immense. Elle est féroce et féline.
Est venue en dernier la femme sexuelle, érotique. Celle-ci aime provoquer, attiser le désir, se soumettre ou dominer. Elle aime extérioriser son plaisir, sa jouissance, son extase. Elle est un volcan en éruption. Elle bouillonne.
Cette liste est loin d’être exhaustive ; ma femme multiple a bien évidement d’autres visages mais ceux cités sont ceux pour lesquels j’avais des difficultés à voir, reconnaitre et aimer.
L’incarnation de ces facettes par d’autres femmes et notamment par Maeva Poornima m’a grandement permis de les laisser s’exprimer en moi.
J’ai pu enfin sentir ma yoni et mon ventre vivre et exprimer la joie, la rage, la fureur, la douceur, la chaleur…
Mon regard sur ces parts de moi a beaucoup changé.
A présent j’aime toutes ces femmes qui vivent en moi. Je me reconnais dans chacune d’elles.
Je vois leur puissance, leur richesse et leur Divinité.
Encore aujourd’hui je continue l’exploration et l’affirmation de mon féminin aux multiples facettes.
Aussi j’ai à cœur d’accompagner les femmes dans ce chemin vers l’ouverture, la découverte et l’affirmation de leur féminin aux multiples facettes.
Pour cela j’ai notamment créé deux massages plus spécifiques pour les femmes :
Le massage Kundalini
Le massage sacré Yoni

Le ou les masseurs sont habillés durant toute la séance.
Il ne s’agit en aucun cas de touchers ou massages sexuels visant à provoquer un orgasme. Aucune stimulation sexuelle ne sera pratiquée.

Durée et tarifs : lien

Ces techniques ne se substituent pas à une démarche médicale. Site à caractère informatif sans dépendance sectaire, philosophique, religieuse, ou financière.