Mon approche thérapeutique

Quelle est ma vision d’un accompagnement thérapeutique ?
Selon mon approche, le thérapeute n’a pas pour rôle de guérir la personne qui vient le voir mais son rôle est de l’accompagner sur son chemin d’évolution, de guérison, de reconnexion…

Ainsi, le thérapeute ne fait pas à la place de l’autre mais, par sa présence et son accompagnement, il permet à la personne d’aller se rencontrer.

Celui ou celle qui vient consulter est donc pleinement actif/ve de sa guérison.

La guérison ne s’entend pas ici comme la disparition d’une douleur physique ou psychique mais comme la reconnexion de la personne à qui elle Est (son être Divin).

En effet, chaque être est parfait et complet. Nous n’avons rien à changer mais juste à nous rappeler de qui nous sommes, à nous reconnecter à notre essence divine.

Et il arrive très souvent que sur ce chemin de reconnexion nous devions traverser la douleur, la maladie, les évènements tragiques … car ils nous permettent de nous confronter à ce qui nous fait peur et nous empêche de nous réaliser.

Ces situations et événements sont des passages initiatiques, indispensables à notre réalisation.

Le thérapeute n’a donc pas pour mission de faire disparaitre ces épreuves de la vie qui nous permettent de grandir même si elles sont désagréables.

Sa mission est d’accompagner la personne dans sa traversée initiatique afin qu’elle en ressorte grandie (plus proche d’elle-même).

Aussi, plutôt que de faire disparaitre un mal de dos sans en comprendre son sens, il est préférable d’aller à l’écoute du corps afin de comprendre ce qu’il essaye de faire passer comme message à travers ce mal de dos.

En retirant une douleur sans l’écouter, il y a de forts risques pour que celle-ci revienne ou pour que le corps manifeste plus fort encore, par d’autres symptômes, ce qui n’a pas été entendu.

Le thérapeute accompagne cette écoute du corps et de l’être à travers le corps.

Le thérapeute ne guérit donc pas mais par sa présence, son écoute, sa bienveillance, sa posture, il accompagne la personne à guérir elle-même.

Cela demande donc pour la personne accompagnée un véritable engagement envers Soi-même.

Quelle est mon approche thérapeutique ?
Mon accompagnement passe avant tout par le corps car je suis intimement persuadée, pour l’avoir moi-même expérimenté, que notre corps est notre temple sacré par lequel nous avons accès à notre véritable essence.
En agissant sur le corps physique nous travaillons sur l’être dans son entièreté, physique, émotionnel, mental, énergétique et spirituel.
Lors des séances individuelles, je crée un espace de confiance, sécurisant et bienveillant, permettant à la personne d’entrer à l’écoute de son corps.
Le corps est d’une extrême intelligence et agit toujours de la manière la plus juste en accord avec l’évolution de notre âme. Ainsi, lorsque le corps parle à travers des sensations, symptômes, maladies, il est bon d’écouter son message.
Les émotions, si elles ne doivent pas diriger notre vie, sont cependant d’incroyables alliées nous permettant de savoir si un besoin en nous a été nourri ou pas.
Certaines émotions comme la colère, la honte, la culpabilité, la peur… sont souvent mal vues et bannies. Nous faisons alors semblant de faire comme si nous ne les voyons pas et nous ne voulons surtout pas les entendre. A la place nous préférons le pardon, l’amour, la joie, la paix…
Et pourtant, nous ne pouvons être en paix si nous rejetons une partie de nous qui ne cesse de crier de plus en plus fort pour être enfin entendue. Il s’agit là d’une part de nous blessée, meurtrie, désespérée…
L’un de mes rôles en tant que thérapeute est de vous accompagner à rencontrer vos parts d’ombre (celles que vous rejetez) afin que vous puissiez les regarder en face et les écouter pour ainsi y mettre de la lumière et de l’amour.
Il s’agit là d’un rôle essentiel du thérapeute car nul ne peut aller seul dans ses espaces qu’il évite tant par peur de souffrir. Nous avons tous besoin d’être accompagnés pour plonger dans ces espaces et les traverser plutôt que de les fuir et de faire semblant que tout va bien alors que notre corps nous montre le contraire.
C’est en faisant cela que petit à petit, pas après pas nous retirons les couches successives qui nous séparent de qui nous sommes vraiment.
Chaque voile retiré nous rend plus vivant, plus libre et plus lumineux.
Chaque voile retiré nous permet de nous réapproprier notre pouvoir personnel et de nous responsabiliser.
Chaque voile retiré nous permet de changer de regard sur la vie et de passer de l’état de victime, de sauveur ou de bourreau à celui de créateur.
En termes plus techniques, les séances individuelles ont pour but de libérer des blocages, de décristalliser des mémoires cellulaires, de réinformer les corps afin de mettre fin à des schémas de penser ou des comportements obsolètes.

Pour plus de détails sur le déroulement des séances, leurs bienfaits, les outils utilisés je vous invite à vous rendre sur l’onglet séances individuelles. (lien)

« 

Personne ne veut réellement être libre – parce que la liberté engendre la responsabilité
« Tout le monde veut la liberté quand il n’est question que de parole mais personne n’est vraiment libre et personne ne veut totalement être libre parce que la liberté engendre la responsabilité. Ca ne vient pas seul. Être dépendant est simple : la responsabilité n’est pas sur soi, la responsabilité est sur la personne sur qui vous dépendez…
Alors les gens ont adopté une façon de vivre schizophrénique. Ils parlent de la vérité, ils parlent de la liberté et ils vivent leurs vies dans le mensonge, ils vivent dans l’esclavage – de l’esclavage de toute sorte parce que chaque esclavage vous libère d’une certaine responsabilité. Un qui souhaite vraiment devenir libre doit accepter une immense responsabilité. Il ne peut pas déverser sa responsabilité sur quelqu’un d’autre. Quoi qu’il fasse, quoi qu’il soit, il est responsable. »

Osho, The Path of the Mystic, Talk #16

»