Lors du dialogue cellulaire, l’accompagnant guide la personne afin qu’elle puisse elle-même laisser s’exprimer une ou plusieurs de ses parts portants ses mémoires cellulaires en lien avec l’intention de la séance.

La personne a donc un rôle actif. Elle va elle-même entrer en contact avec la part portant cette mémoire et va lui donner la parole.

L’expression orale et l’écoute bienveillante permet de libérer tout ce qui a été cristallisé et qui n’a pas été verbalisé lors du traumatisme, de l’évènement…

L’écoute de cette partie qui habituellement est plutôt ignorée et déconsidérée permet aussi d’apporter des prises de conscience et une circulation des énergies jusqu’alors restées cristallisées.

Le dialogue cellulaire demande à la personne une présence dans son corps, de l’attention à ses ressentis et un lâcher prise du mental.

Cette pratique n’est pas toujours évidente avec des personnes qui sont coupés de leurs ressentis et de leurs perceptions extra-sensorielles.

Néanmoins, lorsque la personne se « prête au jeu », il s’agit d’une pratique très libératrice et réinformatrice.

En effet, après la libération, il est possible de ressentir, visualiser le changement et ainsi de réinformer les cellules.

Le dialogue cellulaire se fait allongé sur une table de massage, les yeux fermés, en introspection et conscience.  

Le coût de la séance est de 60 € ou 70 € selon qu’elle dure 1h30 ou 2h.