Mon accompagnement


Selon mon approche, la personne accompagnante n’a pas pour rôle de guérir la personne accompagnée mais de l’accompagner sur son chemin d’évolution, de guérison, de reconnexion…

Ainsi, la personne qui accompagne ne fait pas à la place de l’autre mais par sa présence et son accompagnement permet à la personne d’aller se rencontrer.

Mon accompagnement passe principalement par le corps car je suis intimement persuadée, pour l’avoir moi-même expérimenté, que notre corps est notre temple sacré par lequel nous avons accès à notre véritable essence.

En agissant sur le corps physique nous travaillons sur l’être dans son entièreté, physique, émotionnel, mental, énergétique et spirituel.

Lors des séances individuelles, je crée l’espace nécessaire, doux, sécurisant et bienveillant, permettant à la personne d’entrer à l’écoute de son corps que ce soit par le toucher, le mouvement, le son, le dialogue, les sensations corporelles et les ressentis…

Cette écoute du corps permet à la personne de plonger au fond de son être pour se rencontrer réellement, découvrir des parts d’elle-même qu’elle n’a jamais osé aller explorer par crainte ou par ignorance.

Les séances individuelles permettent de libérer des blocages, de décristalliser des mémoires cellulaires, de réinformer les corps afin d’apporter de la détente et un mieux-être global à la personne.

Mon accompagnement permet à la personne accompagnée de se reconnecter à son corps, d’apprendre à l’écouter, de sentir la vie qui circule en elle et la joie que cela procure de vivre pleinement dans son corps dans l’instant présent, ici et maintenant.

Il s’agit également de soutenir la personne accompagnée pour qu’elle puisse apporter la lumière et l’amour sur des espaces de non-amour pour elle-même ou de conflit entre des parts de soi afin d’amener un apaisement et une paix intérieure.

Mon accompagnement permet également à la personne accompagnée de percevoir toute la richesse de sa vulnérabilité et de contacter la puissance de son être afin de développer son plein potentiel.

Pour cela il est nécessaire de passer par une réappropriation de son pouvoir et une responsabilisation de ses ressentis et de ses actes.

C’est aller voir comment la vie, par ses évènements et les personnes rencontrées, me fait le miroir de mon espace intérieur avec ses lumières et ses ombres.

C’est changer de regard sur la vie, passer de l’état de victime à celui de créateur.

« 

« Tout le monde veut la liberté quand il n’est question que de parole mais personne n’est vraiment libre et personne ne veut totalement être libre parce que la liberté engendre la responsabilité. Ca ne vient pas seul. Être dépendant est simple : la responsabilité n’est pas sur soi, la responsabilité est sur la personne sur qui vous dépendez…
Alors les gens ont adopté une façon de vivre schizophrénique. Ils parlent de la vérité, ils parlent de la liberté et ils vivent leurs vies dans le mensonge, ils vivent dans l’esclavage – de l’esclavage de toute sorte parce que chaque esclavage vous libère d’une certaine responsabilité. Un qui souhaite vraiment devenir libre doit accepter une immense responsabilité. Il ne peut pas déverser sa responsabilité sur quelqu’un d’autre. Quoi qu’il fasse, quoi qu’il soit, il est responsable. »

Osho, The Path of the Mystic, Talk #16

»